Emploi d’un aidant à domicile

Lorsqu’un contribuable, frappée par un handicap et nécessitant l’assistance d’une tierce personne, emploie un salarié pour l’aider dans l’accomplissement des actes de la vie quotidienne, il bénéficie d’une dédution fiscale au titre des sommes versées.

L’avantage fiscal est accessible à la personne elle-même, mais également à son conjoint et ses proches.

Il existe un plafond de dépenses annuel d’un montant de 75.000 €.

Illustration :

Un contribuable perçoit une rémunération annuellement de 50.000 €. Il emploie un salarié pour l’entretien d’un parent lourdement handicapé, et lui verse 15.000 € par an.

Le coût annuel étant inférieur au plafond de 75.000 €, la somme totale est éligible. La base taxable sera ainsi de 35.000 € au lieu de 50.000 €, générant une économie d’impôt de 15.000 x 40 % (taux marginal) = 6.000 €.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s